Affaire Sonko/Adji Sarr: la masseuse fait exploser la théorie du complot

Adji Sarr, la masseuse qui accuse Sonko, leader du parti « Pastef »  de l’avoir violée et menacée de mort, a crevé l’écran, pour sa première sortie publique. Elle a raconté, de manière détaillée et limpide sa relation torride avec Sonko, homme qui se prévalait, jusqu’ici d’être un pratiquant musulman rigoriste, de l’obédience des Ibadou(qui ne donnent pas la main aux femmes, entre autres pratiques).

Le portrait qu’elle dresse de Sonko fait frémir dans le dos : viols répétitifs, avec menaces de mort, actes contre nature, discours arrogants, volonté de puissance sans limite etc. Elle affirme que c’est Sonko qui lui a fait perdre sa virginité, sous la contrainte et a continué à abuser d’elle à plusieurs reprises. Elle a fait exploser la théorie du complot, en précisant que sa démarche n’avait pas d’autre but que de mettre un terme aux agissements de Sonko à son encontre.

Elle se sentait piégée en devenant un objet sexuel entre les mains d’un prédateur pervers et assuré de son impunité face à une pauvre jeune fille, au propre comme au figuré qui ne pouvait rien contre lui. C’est ainsi qu’elle s’est rendue à la gendarmerie pour porter plainte afin que Sonko soit mis en demeure de cesser d’abuser d’elle. Elle fait remarquer qu’elle avait demandé au capitaine Touré(qui a fini par péter les plombs en s’engageant dans des pratiques illégales pour manipuler l’enquête )de ne pas ébruiter l’affaire. La patronne du salon Sweet Beauty était présente et sait donc parfaitement qu’il n’y a pas complot.

En vérité c’est  parce que Adji Sarr n’en pouvait plus de subir des assauts y compris des actes contre nature qu’elle a pris son courage à deux mains pour porter plainte, après s’en être ouvert, notamment à Sidy Ahmed Mbaye un « frère et ami » qui lui a conseillé de chercher des « preuves » pour étayer ses propos. C’est ce qu’elle fera, avant de déclencher le tsunami judiciaire qui a fait paniquer Sonko.

Ce dernier, pris au piège à son tour, a manipulé l’opinion et ses militants endoctrinés pour lancer « son mortal Kombat ». Le contexte socio-économique difficile parce qu’impacté négativement par les conséquences de la pandémie du covid, a favorisé un feu de brousse social sanglant.

Les jeunes et moins jeunes qui ont joué les vandales et pilleurs ont profité de l’occasion mais sont très majoritairement non encartés. Que Sonko ne s’y trompe pas :il n’est pas le messie qu’on attendait et les révélations torrides et choquantes de Adji Sarr vont écorner durablement son image d’homme tout court. La masseuse a décrit le comportement pervers d’un « Dr Jekill et Mr Hyde » et l’immense majorité des sénégalais est bouche bée devant tant de dérivés.

La machine à fake news et manipulations en tous genres ne pourra effacer les accusations de Adji Sarr égrenées avec calme, d’une voix, parfois hésitante, mais qui respire, si on peut dire, la sincérité. Adji Sarr NAIVE, troublée, choquée, oui, mais lucide et courageuse, sincère.

Elle met au défi Sonko de jurer, sur le Coran, qu’il n’a pas été intime avec elle ? Elle jure qu’elle n’a jamais été reçue par le président Macky Sall et ne l’a jamais rencontré. Un fake news concocté par les partisans de Sonko, tout comme les multiples « tantes » qui ont parlé dans les médias pour mentir sur elle, qu’elle ne connaît ni d’Adam, ni d’Eve.

Des mensonges explosés comme la théorie du complot qui en disent long sur le désarroi de Pastef confronté à une situation politiquement dévastatrice et moralement suicidaire. Comment répondre aux bombes nucléaires de Adji Sarr qui mettent à nu Sonko, au propre comme au figuré ?

Le refuge des dénégations et du déni de réalité ne suffiront pas. Il faudra répondre sur les séances de massage torride, les épanchements verbaux de Sonko rapportés, kes actes contre nature, la fréquentation longue durée du salon Sweet Beauty et la chasse à Adji Sarr, avec la complicité du propriétaire ?

La nuit pourrait inspirer ceux qui font tourner les machines à fake news de Pastef  pour essayer de trouver des réponses tirées par les cheveux pour  ne pas sombrer corps et biens dans le déluge  de révélations ahurissantes contre Sonko ,provoqué par la prise de parole publique de la masseuse.

La longue attente de la sortie de Adji Sarr en valait la peine. Les pro-Sonko sont KO debout. Vont-ils se ressaisir pour le prochain round ? Sonko fait des rencontres quotidiennes pour faire diversion. Mais s’il se hasarde de sortir ce jour, des questions sur la sortie de Adji Sarr vont lui être posées. Que va-t-il répondre ? Les sénégalais sont impatient de voir la suite du feuilleton..

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here