Traduction en français du Khassida Mathlabou Chifaa écrit par Cheikh Ahmadou Bamba Khadim Rassoul.

Mathlabou Chifaa- La Recherche du remède

1- La louange revient à [DIEU] Qui, en faisant descendre le dépérissement et la maladie, a aussi révélé le remède et la médication

2- CELUI-LA Qui ordonna aux serviteurs de s’employer à l’invocation pour repousser par elle l’adversité

3- Puisse ensuite le Salut soit accordé à Celui-là qui, aussitôt qu’il touche un malade, ce dernier recouvre incontinent la santé et voit son désir satisfait

4- …[A savoir le Prophète] Muhammad, notre Médecin, le Doué de sagesse ; le plus pur Salut provenant de notre SEIGNEUR, le NOBLE-GENEREUX

5- …Ainsi qu’à sa Famille et à ses Compagnons dotés d’Eminence ; ceci, tant que le malade aura besoin de moyens de guérison…

6- Ceci dit, je me considère, en ce jour-ci, comme un indigent à la quête de l’Assistance de [DIEU], CELUI Qui exauce le requérant

7- Et auprès de LUI je me plains du mal qui m’a frappé au point que je frayai avec le trépas*

8- Ô Notre SEIGNEUR ! Ô Notre SEIGNEUR ! Ô Notre SEIGNEUR ! Ô Notre SEIGNEUR ! Ô Notre SEIGNEUR ! Chasse loin notre mal…

9- Par la grâce du [Prophète(PSL)], le Meilleur de la Création, la plus Noble Créature, puis par considération pour le mois de Ramadan, le plus illustre [des mois]

10- Ô mon DIEU ! Ô TOI le CLEMENT ! Ô TOI le MISERICORDIEUX ! Ô TOI le BON ! Ô TOI le GENEREUX ! Ô TOI le SUBLIME !

11- Pardonne-nous nos péchés et accepte nos oeuvres, assure notre Défense et laisse nos manquements impunis…

12- Ô SEIGNEUR ! Fais descendre sur nous les meilleurs Bienfaits à la place des atroces châtiments que nous craignons

13- Gratifie-nous de la Pieuse Bienséance (Adab) et des Vertus Admirables, préserves-nous des défauts* et des vices

14- Suscite en nous un désir vivace envers les oeuvres pies et garde-nous de la paresse aux heures de dévotion

15- Ô TOI le BON, le BIENVEILLANT, l’ABSOLUTEUR ! Ô TOI Qui Accorde la guérison et dispose entièrement de la destinée des créatures !

16- Fais descendre Ton remède là où se niche la maladie et n’agis point à notre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here