Rufisque : pour 250 francs, il poignarde à mort son ami

Diène Ndiaye était devant la barre à l’audience de la session de la Chambre criminelle de Dakar, avant-hier. Le 5 février 2014, il avait poignardé son ami Diaphra Ly, pour une histoire de monnaie de 250 francs, non rendue.

Narrant les faits, dans des propos rapportés par Wal Quotidien, Diène Ndiaye, soutient qu’il avait remis 1000 francs à son ami pour acheter une bouteille de Whisky, mais Diaphra ly a refusé de lui rendre la monnaie. S’en est alors suivie une bagarre entre les hommes, ivres tous les deux.
Sérieusement malmené, Diène Ndiaye s’est rendu le lendemain chez Diaphra Ly, muni d’un couteau pour laver l’affront. Diaphra Ly sera atteint au poumon droit et décéda.
À la barre, Diène Ndaiye soutient que c’est Diaphra Ly qui est plutôt venu chez lui, muni d’un couteau et que c’est au cour d’une nouvelle bagarre qu’il s’est emparé de l’arme, avant de lui asséner un coup au bas ventre. Une thèse réfutée par le procureur.
La partie civile, représentée par l’épouse du frère de la victime, a déclaré pardonner à Diène Ndiaye, dont les avocats ont plaidé une application bienveillante de la loi.
L’accusé qui a déjà fait 5 ans de détention provisoire, sera édifié sur son sort, le 16 juillet prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here