« Maladie de la peau pourrie chez les pêcheurs: Ce que disent les résultats de l’analyse de l’eau de mer de la brigade environnementale

Après les assurances des ministères de l’environnement et de la Santé et de l »action sociale sur la maladie mystérieuse qui a affolé plus d’un pêcheur et consommateur, la Direction de l’environnement et des établissements classés (DEEC) a commis le Centre de recherche en Excotoxicologie pour une recherche approfondie. Voilà ce que disent les résultats de l’analyse de l’eau de mer de la brigade environnementale.

Dans le cadre de son investigation sur la la maladie mystérieuse apparue sur les pêcheurs opérant dans les côtes sénégalaises, la Direction de l’environnement et des établissements classés (DEEC) a commis le Centre de recherche en Excotoxicologie et sécurité environnementale (Ceres-Lucostox) pour assurer les analyses par screening en Chromatologie en phase gazeuse couplée à la Spectrométrie portant sur des échantillons d’eau de mer prélevés au niveau des points géoréférencés.

Après des points et sites identifiés et des prélèvements effectués, des analyses ont été effectuées selon plusieurs normes requises. Des résultats ressortent des traces d’acide diverses, de traces souffre élevées, mais aussi d’éthanol .

Mais après discussion des experts, la limite de quantification de ces substances chimiques n’ont pas été détectés.

En conclusion, au regard de la présence des produits chimiques, laisse suggérer de soumettre ces résultats d’analyse aux toxicologues et d’orienter les recherches sur les filets utilisés par pêcheurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here