Louga: deux imams s’affrontent pour diriger la prière du vendredi

Louga: deux imams s’affrontent pour diriger la prière du vendredi


Deux imams ont vu leurs partisans s’affrontaient à Keur Ibra Niang dans le département de Louga pour diriger la prière du vendredi. Selon le journal L’Observateur, les deux imams ont échangé des propos discourtois à l’intérieur de la mosquée jusqu’à ce que leurs partisans s’en mêlent entraînant l’arrestation de Mor Niang.

Du fait des absences de l’imam à cause de ses nombreux voyages à Saint-Louis, les villageois ont demandé son remplaçant de diriger la prière du vendredi. Mais à son retour de Saint-louis l’imam trouve son remplaçant en train de faire le sermon. Mécontent de cela, car il était venu pour diriger la prière après avoir préparé son prêche, il décide de se mettre à coté et attend que son second termine.

A la grande surprise des fidèles, l’imam rejoint le minbar et exige le muzzin de transmettre son message ce que le dernier a catégoriquement refusé. Mais un des proches de l’imam attitré s’est proposé de transmettre son message. Sans retenue, il a traité son remplaçant de tous les noms d’oiseaux. Après avoir discrédité son rival, il a voulu diriger la prière sainte. Il sera empêché les proches du second qui y opposent leur veto, note L’Obs. Ils avaient commencé de prier et à la fin du rituel, ils ont refusé l’accès à l’imam et ses partisans. Malheureusement, un proche du premier imam Mor Niang balance une pierre à Aliou Tall en plein visage ce dernier qui s’affale et commence à saigner.

Aprés son évacuation à l’hôpital, la victime , Aliou Sall munie d’un certificat médical attestant une incapacité temporaire de travail de 15 jours lui est délivré. Le mis en cause est entendu par les policiers et déferré au parquet. Il est poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une Itt de 15 jours. Il est placé sous mandant de dépôt et attend son jugement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here