Libéré après 32 ans passés en prison pour un meurtre qu’il n’a pas commis (Vidéo)

Libéré après 32 ans passés en prison pour un meurtre qu’il n’a pas commis (Vidéo)

Le 16 mars 1989, Lloyd Witter et Jomo Kenyatta ont été touchés par balles dans une résidence du Queens à New-York (Etats-Unis). Le premier est décédé et le deuxième a survécu, restant cependant paralysé. Un troisième homme, Paul Anderson, avait été retrouvé ligoté avec un câble de téléphone et menotté près du corps de Lloyd Witter. Interrogés par la police, les deux survivants avaient désigné Carlton Roman comme l’auteur des faits.
Carlton Roman, 26 ans, a toujours clamé son innocence. Au moment du meurtre, il se trouvait avec sa petite-amie. Cette dernière a confirmé son alibi. Aucune preuve matérielle n’a été retrouvée sur les lieux. Le jeune homme n’avait pas le profil. Il était étudiant diplômé et était inconnu des services de police.

Pourtant il a été condamné à 43 ans de prison sous les seuls témoignages des deux hommes. Son procès a été révisé récemment. Car un témoin s’est rétracté et une description initiale du suspect ne correspondait pas à Carlton Roman. Pourtant, les jurés l’ont quand même déclaré coupable.

Carlton Roman vient d’être innocenté. Lundi, il a quitté la prison où il était incarcéré depuis 32 ans.

«Je suis dehors maintenant, mais il y a des tas de gens comme moi qui ont besoin d’aide et d’attention. A mes frères là-bas, il faut se battre pour la justice. Je vous salue tous. Restez forts et ne perdez jamais espoir» a-t-il lancé à sa sortie de prison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here