Le Ministre Sidiki Kaba, Face À La Presse, Renseigne Que L’affaire Sonko Va Être Tiré Au Clair. La Justice Ne Lâche Pas !

Faisant face à la presse aujourd’hui, Sidiki Kaba, ministre des forces Armées, a fait savoir qu’une enquête en charge d’éclairer la lanterne aux populations par rapport aux effarouchées notées dernièrement est déjà mise en place.  Et aussi, l’affaire Sonko et Adji sera tiré au clair.

Le ministre Sidi Kaba ne badine pas. Devant la presse, il a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête pour appréhender les citoyens par par rapport aux émeutières qui ont secoué le Sénégal, il y a de cela un mois. Selon lui, cette commission sera mixte, donc l’opposition et la société civile y seront représentées.

Toujours face aux professionnels de l’information, Sidi Kaba affirme que le gouvernement compte toujours tirer au clair tout ce qui s’est passé relativement à l’affaire Ousmane Sonko, le leader de Pastef et Adji Sarr, l’accusatrice.

Par la même occasion, le boss de l’Armée invite les journaliste  à se prononcé sur la question des manifestations, à sa juste valeur. Sidi Kaba estime que les forces de défense et de sécurité ont joué un très grand rôle dans le maintien de la stabilité du pays. Ainsi, soutient-il, saurait pas été eux, il y’aurait eu beaucoup plus de victimes lors de cette furie populaire.

Ce, Sidi Kaba appelle à un sursaut national et à sauvegarder notre identité nationale. « D’ailleurs, on a vu à force de définir l’autre, de dire qu’il n’est pas moi, là où cela a mené dans certains pays. On a vu des pays célébrer le génocide », fait-il comprendre. Alors pour le ministre Kaba, devrait une leçon de moral pour les sénégalais. “toutes ces choses devraient pousser les sénégalais à beaucoup plus de prudence et de circonscription pour la stabilité de notre pays”, déclare-t-il.

Alors, entendons confortablement de voir ce que ça va donner. Qui seront à l’origine de ces émeutes dernièrement ? On devrait tout bonnement chercher à débusquer les cadres ambulants qui ont pu engendrer tant de victimes au lieu de s’attarder pour connaitre l’origine des émeutes, car, au regard de tous, c’est clair. C’était juste un peuple qui voulait découdre avec des vielles pratiques politicienne qui, en tout cas pour certains, mettent en danger la démocratie sénégalais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here