Khoumb Té Dagane: « Mar Sa Awra Diabar Ci Weerou Koor… » (Vidéo)

Elle est revenue notre Ibadou 2.0 pour éclairer les femmes. On lui pose quelques question en direct, question qu’elle aborde sans complexe avec les internautes.

 

Elle aborde le thème avec sérieux et édifie les sénégalais sur leur religion. Mame Ndongo de son vrai nom répond aux questions de ses abonnés.


Il paraît que l’auteur de la question veut parler de l’acte sexuel… Cet acte se présente dans deux cas puisque, ou bien il a lieu le jour ou bien il est accompli la nuit. Dans ce dernier cas, l’acte est permis (du coucher du soleil à l’entrée de l’aube).

Ce que vous devez savoir sur le jeun et l’amour en Islam

Au début de l’Islam, il existait une disposition légale en vertu de laquelle les rapports intimes étaient permis aux couples pendant la nuit avant qu’on se livre au sommeil. Dès qu’on s’était endormis, on ne pouvait plus avoir ces rapports, même quand on se réveillait avant le début de l’aube. Par la suite, Allah a assoupli ladite disposition et autorisé l’acte sexuel sans restriction pendant les nuits du Ramadan. C’est ce qui s’atteste dans la parole du Très Haut : On vous a permis, la nuit d’ as-Siyâm, d’ avoir des rapports avec vos femmes; elles sont un vêtement pour vous et vous êtes un vêtement pour elles. Allah sait que vous aviez clandestinement des rapports avec vos femmes. Il vous a pardonné et vous a graciés. Cohabitez donc avec elles, maintenant, et cherchez ce qu’ Allah a prescrit en votre faveur; mangez et buvez jusqu’à ce que se distingue, pour vous, le fil blanc de l’aube du fil noir de la nuit.

As-Saadi (p. 87) a dit : « Dès la prescription du jeûne, il était interdit aux musulmans, qui s’endormaient au cours d’une nuit de Ramadan, de manger, de boire et d’avoir des rapports intimes. Ce qui créa des difficultés pour certains d’entre eux. Et puis Allah assouplit pour eux la disposition légale et leur autorisa à manger, à boire et à entretenir des rapports intimes tout au long de la nuit, que l’on se soit endormis ou pas. C’est parce que, auparavant, ils se leurraient en violant l’interdiction qui leur était faite. Allah leur pardonna en leur donnant une grande facilité sans laquelle, ils seraient restés dans le péché. Allah leur pardonna les actes passés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here