INSOLITE : Un passager qui a embarqué de l’Aibd saute du vol de Alitalia et bloque l’aéroport de Milian pendant des heures

INSOLITE : Un passager qui a embarqué de l’Aibd saute du vol de Alitalia et bloque l’aéroport de Milian pendant des heures

L’affaire fait rire, mais elle est, tout de même, grave. Un passager qui a embarqué de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass et qui devait être rapatrié, faute de documents de voyage, a sauté de l’avion Alitalia devant le ramener au pays. Obligeant du coup, les autorités italiennes à fermer une partie de l’aéroport Malpensa de Milan pendant des heures.

Arrêté dans la zone de transit, par la police italienne des frontières, dimanche dernier, un citoyen égyptien, qui a embarqué de Diass, a bloqué l’aéroport de Milan durant des heures. L’homme mis au chaud dans les locaux de la brigade de l’aéroport, a, lors de son rapatriement à Dakar, selon les normes internationales, sauté par la porte-arrière de l’avion de la compagnie Alitalia.

Escorté par la police à bord du vol depuis l’entrée principale et a traversé tout l‘avion jusqu’au fond. Et lorsque l’équipage a retiré l’échelle, avant le décollage et la fermeture des portes, l’Egyptien a profité d’un moment de distraction de l’hôtesse de l’air pour sauter. Sur la piste, détalant comme un lapin, il a fondu dans le noir.

Surpris par le geste du fugitif, le commandant du vol Alitalia a sonné l’alarme à 19h30, avant d’appeler le tour de contrôle : « il y a un homme sur la piste arrêtez tout », rapportent les journaux italiens.

Ainsi, quelques minutes plus tard, les procédures de sécurité ont été déclenchées, l’aéroport de Malpensa complètement bloqué. Une dizaine de vols avaient été redirigés vers d’autres aéroports, avant que Malpensa soit rouverte vers 22h30, permettant la reprise totale des activités de l’aéroport.

Son évasion a duré toute une nuit. L’homme a ensuite été identifié et arrêté de la municipalité de Samarate. L’Egyptien de 30 était arrivé en Italie dimanche, en provenance de l’aéroport de Diass et devait partir pour le Caire. Au cours du contrôle, la police a constaté qu’il n’avait pas de documents et la procédure de rapatriement a été engagée sur le premier vol à destination de Dakar, son lieu d’embarquement.

L’Observateur

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here