Inondations : L’assemblée convoque une réunion spéciale le 15 septembre prochain

Inondations : L’assemblée convoque une réunion spéciale le 15 septembre prochain

Inondations : L’assemblée convoque une réunion spéciale le 15 septembre prochain

Dakar et la majeure partie des régions du pays sont inondées. Les pluies ont réveillé de vieux démons. C’est d’ailleurs, ce qui motive l’assemblée à convoquer une réunion spéciale le 15 septembre 2020, pour examiner, conformément aux dispositions de l’article 49 du Règlement intérieur, les modalités de la mise en œuvre d’une Mission d’information représentative de toutes les sensibilités de l’Assemblée nationale (Majorité, Opposition, Non-inscrits), pour permettre aux Députés de mener à bien les missions qui leur sont dévolues, notamment dans des situations exceptionnelles, comme celle qui prévaut aujourd’hui, dans plusieurs parties du Sénégal.

Le nerf de la guerre

“Depuis bientôt une semaine, les pluies diluviennes qui se sont abattues au Sénégal et dans plusieurs pays de la zone sahélienne de l’Afrique de l’Ouest, et même dans des pays de l’Afrique centrale, ont provoqué un phénomène d’inondations, sans précédent, provoquant des pertes en vies humaines, la détresse chez les populations et causant des dégâts graves dans les cités, les villages et les contrées“, lit-on dans le communiqué de la Cellule de communication de l’Assemblée nationale.

Une mission commando

Il s’agira pour ces parlementaires de mettre en place une mission d’information qui sera précédée de travaux au sein d’une inter-commission composée de la Commission des Finances et du Contrôle budgétaire, de la Commission de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Infrastructures et des Transports, de la Commission du Développement durable et de la Transition écologique, et de la Commission de la Santé, de la Population, des Affaires sociales et de la Solidarité nationale, renseigne la note.

La gestion

Le programme décennal, selon le texte, a été mis en œuvre, avec plusieurs phases qui impliquent des investissements planifiés et stratifiés. “Il y a donc lieu de souligner les trois axes de ce Programme qui se décline en termes d’initiatives, de mobilisation de ressources et de suivi. Cette gestion technique du phénomène des inondations par le Gouvernement est donc le corollaire d’une volonté politique déroulée, articulée et coordonnée. Cette volonté puise son inspiration dans le substrat culturel de notre société, où s’exprime le réflexe de solidarité, surtout dans les moments d’épreuves“.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here