vendredi, décembre 6, 2019

Discours du Président Macky Sall lors de la cérémonie de réception du deuxième A330-900 Néo d’Air Sénégal S.A « Sine Saloum »

Les Plus Populaire

Monsieur le Président de l’Assemblée Nationale,

Madame la présidente du Haut Conseil des Collectivités Territoriales,

Madame la présidente du Conseil Economique Social et Environnemental,

Mesdames, Messieurs les Ministres d’Etat,

Monsieur le Ministre du Tourisme et des Transports aériens,

Mesdames, Messieurs les Ministres,

Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Partenaires techniques et financiers,  

Monsieur le Gouverneur de la Région de Thiès,

Monsieur le Maire de Diass,  

Monsieur le Directeur général d’Air Sénégal S.A,

Chères populations de Diass,

Mesdames, Messieurs, 

Le 31 janvier dernier, nous étions sur ce même site de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass, pour accueillir le premier appareil A330-900 NEO d’Air Sénégal S.A, baptisé Casamance, en hommage à notre belle région naturelle du Sud.

Nous avions alors pris rendez-vous pour la réception du deuxième A330-900 NEO avant la fin de l’année 2019.

Promesse tenue. Nous y voilà. Ce deuxième aéronef A330-900 NEO porte le nom de Sine Saloum, pour célébrer un autre de nos terroirs traditionnels.

Au cœur du Sénégal, le Sine Saloum, destination touristique privilégiée, associera désormais son éclat naturel, la richesse de ses traditions et la diversité de ses cultures à notre compagnie aérienne nationale.

Cet appareil d’une capacité de 290 sièges, doté de technologies de dernière génération, propose un aménagement intérieur de haute qualité ; offrant ainsi des innovations en classes business, premium et économique.

Avec cette nouvelle acquisition, notre pavillon national compte à présent six appareils. Certes, nous sommes encore loin des majors. Mais, comme le dit la sagesse populaire, petit à petit l’oiseau fait son nid. Et petit à petit l’oiseau déploie ses ailes. La compagnie comptant 750 emplois directs et générant 4000 emplois indirects.

En plus de ses dessertes dans la sous-région, Air Sénégal SA pourra désormais renforcer son réseau intercontinental déjà animé par la ligne Dakar-Paris.

Elle contribuera ainsi au renforcement de la plateforme aérienne de Diass qui fêtera son deuxième anniversaire le 7 décembre prochain.

AIBD affiche déjà un niveau de trafic appréciable avec près de 2,3 millions de passagers en 2018 ; avec une croissance annuelle d’au moins 7%  attendue pour 2019.

Au demeurant, AIBD et Air Sénégal SA ne sont pas des aventures isolées. Ils font partie de la vision stratégique du Plan Sénégal Emergent, dans son Axe 1, visant la transformation structurelle de notre économie, grâce à des infrastructures et des moyens de transport modernes.

Il en est ainsi des routes et des autoroutes, des ponts et pistes de désenclavement, du Train Express Régional et du Bus Transit Rapide dont le chantier est déjà lancé.

Avec son volet transport aérien, le PSE contribue à nous relier au monde et à faciliter nos déplacements à l’intérieur du territoire national pour des raisons familiales, professionnelles ou touristiques.

C’est pourquoi j’ai lancé, le 21 décembre dernier à Saint-Louis, le Programme de Reconstruction des Aéroports du Sénégal, dont la première phase concerne cinq aéroports : Saint-Louis, Ziguinchor, Tambacounda, Kédougou et Ourossogui-Matam, pour un coût global de quatre-vingt-dix-huit milliards neuf cents millions de fcfa. Le financement est entièrement acquis.

Lorsque cette première phase de Programme sera achevée, un nouveau marché s’ouvrira ainsi pour les dessertes intérieures de notre pays.

Je voudrais maintenant m’adresser plus particulièrement à vous, membres de la Direction générale et du personnel d’Air Sénégal, toutes catégories confondues.

D’abord pour vous dire que jamais notre pays n’a mobilisé autant de ressources pour la mise en place d’une compagnie nationale. Vous avez entre vos mains un pavillon national. C’est notre bien commun. Vous êtes nos porte-étendards. Vous êtes notre équipe nationale aérienne. Vous êtes nos Lions de l’Air. L’Etat est à vos côtés. Nos concitoyens, y compris ceux de la diaspora, sont à vos côtés. Et ensemble, nous vous faisons confiance.

A vous, maintenant, de nous prouver que vous méritez cette confiance. Je vous demande de faire preuve d’esprit d’ouverture, de sens de la responsabilité, du patriotisme, de la rigueur et de l’humilité.

En professionnels du métier, vous savez combien le marché du transport aérien est exigeant. Toute négligence, en particulier pour une jeune compagnie qui a besoin de toutes ses forces et de toute son intelligence pour grandir, aura immédiatement de fâcheuses conséquences. La négligence et les passe-droits ne pardonnent pas. De l’accueil au débarquement, soyez au service de vos passagers pour gagner leur confiance.  Autrement, ils auront toujours le choix d’aller ailleurs.

Le maître mot pour rester compétitif, c’est la rigueur.

Rigueur, rigueur, rigueur.

Rigueur dans la stratégie.

Rigueur dans la planification.

Rigueur dans la gestion.

Rigueur dans la ponctualité et dans la qualité du  service.

Air Sénégal est une aventure collective. Si chacun de vous agit comme si le sort de l’entreprise ne dépendait que de lui seul, alors vous allez en faire une aventure réussie. C’est extrêmement important.

En outre, j’invite la Direction générale à définir et mettre en œuvre un plan complet de contenu local, afin que les externalités d’Air Sénégal SA profitent pleinement à d’autres filières de l’économie nationale.

Plus que le transport de passagers, notre compagnie nationale doit refléter dans son service à bord le meilleur de notre patrimoine artistique, artisanal et culinaire. En somme, nos produits qui remplissent les exigences de qualité doivent trouver leur place à bord d’Air Sénégal.

J’y tiens particulièrement ; tout comme je tiens à ce que les membres du gouvernement, agents de l’administration et de toutes les structures, sociétés et agences de l’Etat, voyagent à bord de notre compagnie nationale pour leurs missions officielles.

Je demande au Secrétaire général du gouvernement de continuer à veiller à l’application stricte de cette directive.

J’invite également tous nos compatriotes à faire confiance à l’esprit téranga, en voyageant à bord de notre compagnie nationale.

Je voudrais remercier vivement les partenaires qui ont accompagné Air Sénégal dans l’acquisition de ses aéronefs, en l’occurrence la Caisse des Dépôts et Consignations du Sénégal, la France, l’Allemagne, le Royaume Uni, Airbus, Rolls Royce, Safran, Stelia, Akka aeroconseil, BPI, UKEF, Euler Hermes et la Banque Santander.

Cette collaboration conviviale, dans un  domaine aussi complexe et méticuleux que l’aviation, montre les relations de confiance solides que nous entretenons avec nos partenaires dans notre  marche résolue vers l’émergence.

Je félicite chaleureusement le Ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, le Directeur général d’Air Sénégal, Ibrahima Kane, et l’ensemble de leurs équipes pour le travail accompli.

D’autres défis sont devant nous.

Ensemble, continuons de travailler pour faire de notre compagnie aérienne nationale un instrument à la hauteur de nos ambitions d’émergence.

Je vous remercie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Derniers Infos

Vidéo – Une « Drianké » à un voleur de plai$ir dans le bus: « Sone Na, Sa affaire Bi Deugeur Neu Torop...

C’est dans les bus TATA qu’on retrouve souvent les faits les plus insolites. Dans un bus de la ligne 58,...

Poème sur le Prophète PSL: UNE PLUME PROTÉGÉE

Poème sur le Prophète PSL: UNE PLUME PROTÉGÉE Bismilahi Rahmani Rahimi Seule, elle sera perdue dans cette langue que mon intelligence ne maîtrise point. Sans Toi, les...

Vidéo – Ch0c : Cette jeune fille aux hommes sénégalais » loutax solén solé Jalabé di teumbeul, lépp marqué »

Vidéo – kawteff : Cette jeune fille aux hommes sénégalais  » loutax solén solé Jalabé di teumbeul, lépp marqué »

Drame à Yeumbeul : Une dame rend aveugle les filles de son ex-coépouse

C’est une histoire incroyable qui s’est passé au quartier Yeumbeul dans la banlieue Dakaroise. Dans la localité, un cas de maltraitance des enfants perturbe...

More Articles Like This