Démantèlement présumé des Cte : «Du matériel public est vendu aux structures sanitaires du privé», (Dr Niang)

Le président-directeur général du groupe de presse Avenir Communication, Madiambal Diagne, avait soulevé le lièvre. «Ainsi, apprend-on que les centres de traitement des épidémies (Cte) avaient été démontés, alors que la pandémie n’était pas encore vaincue. Où est passé le matériel démonté ? Et on découvre, comme par enchantement, que toutes les cliniques médicales privées de Dakar qui ne disposaient pas de matériel et autre appareil respiratoire ont pu s’en doter après le démantèlement des Cte», disait-il.

Interrogé sur le démantèlement présumé des Cte dans l’émission « Jury du dimanche » sur iRadio, ce 1er août, le Dr Niang a répondu par l’affirmative. «J’en suis sûr. Du matériel du public est vendu aux structures sanitaires du privé. La maison de Serigne Mboup et d’autres revendeurs qui ont pignon sur rue, te sortent tout le matériel que tu veux. Ce n’est pas normal. Tout ministre de la Santé qui vient, la première recommandation qu’on lui fait, c’est de ne pas soulever ce lièvre. On achète par des revendeurs qui sont agréés. Il y a d’autres même qu’on voit, c’est des bricoleurs. Même eux, ils ont le formulaire. Pour les gants de protection, actuellement, si vous ne mettez pas 7 000 F CFA, vous n’avez pas une paire», a avancé le docteur Babacar Niang.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here