Dahra Djolof : Une attaque armée fait des blessés, dont des femmes, Madame Gadiada Aïssatou « J’ai fini par céder, j’ai sorti l’argent. 400 000, 210 000 et encore 150 000. J’ai tout donné »

Dahra Djolof : Une attaque armée fait des blessés, dont des femmes, Madame Gadiada Aïssatou « J’ai fini par céder, j’ai sorti l’argent. 400 000, 210 000 et encore 150 000. J’ai tout donné »
Des individus armés ont attaqué trois maisons à Dahra Djolof, dans la nuit du dimanche. Les malfrats ont voulu soutirer de l’argent à leurs victimes.

Les victimes sont pour la plupart, des femmes. En effet, les malfrats sont entrés chez l’une d’entre elles pour lui demander de sortir l’argent qu’elle garde. « Donne l’argent qu’on t’a envoyé. Je sais qu’on t’a envoyé de l’argent« , a raconté selon rfm, Madame Gadiada Aïssatou, ajoutant que l’agresseur l’a giflée et a menacé de la tuer.

150 à 400 000 francs Cfa
Les malfrats ont fini par lui soutirer les sommes qu’elle gardait par devers elle. « J’ai fini par céder, j’ai sorti l’argent. 400 000, 210 000 et encore 150 000. J’ai tout donné », se désole la dame. A l’en croire, l’agresseur menaçait de tuer son fils. « Je l’ai prié de l’épargner. Il l’a giflé. Il a voulu nous tuer« , a-t-elle ajouté. A noter que les bandits, au nombre de 3, s’exprimaient en Peuls, Oualof et sérere, selon la victime qui, après avoir frôlé la mort, dit pouvoir les identifier. Mais « ça ne sera pas facile« , a-t-elle reconnu.

Bilan
Pus de peur que de mal. Il n’y a que des blessés parmi les occupants de trois maisons ayant reçu la visite des hommes armés. Il est à noter que ceux-ci ont été acheminés au centre de santé local.

SENEGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here