Célébrités sur Instagram : Entre gains et profits

C’est tout un univers… Un réseau social avec près d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde. Les célébrités sénégalaises y figurent en bonne place et y sont très suivis par leurs followers ou de simples curieux, à l’affût de leurs dernières actualités. Pour fidéliser leur communauté virtuelle, elles jouent sur le tableau de leur vie professionnelle comme privée. Mais au-delà de cette incursion dans leur quotidien auréolé, Instagram est aussi une vitrine qui leur offre des avantages financiers.

Ils sont artistes, humoristes, chanteurs, mannequins, danseurs, animateurs, sportifs… Mais surtout, ils incarnent, aux yeux de leurs inconditionnels, la fun-attitude, l’assurance, l’autodérision, le glamour, l’élégance, la pointe de la mode. Sur Instagram, ils affichent, sans filtres ou avec des clichés ultra-shootés, leur quotidien auparavant inaccessible. Suivis par des millions de followers, ils font sauter les verrous et abaissent les vitres teintées pour partager à la fois leurs vies professionnelle et privée. Le réseau social qui regroupe près d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde, est donc devenu, un allié incontournable pour nos stars locales, une sorte de cordon ombilical qui leur permet de maintenir un lien avec leurs fans. Pour fidéliser cette communauté virtuelle qui repose sur un empire digital, certaines d’entre elles n’hésitent pas à employer les gros moyens. C’est à celui ou celle qui exhibera le plus son univers, ses passions, ses envies, ses délires, parfois ses faiblesses, ses limites… voire son «narcissisme».

Au feeling, en instantané ou après une mise en scène aboutie, les stars dévoilent leur teint parfait, leur silhouette affriolante, leur look ultime, les endroits paradisiaques qu’elles fréquentent, leurs maisons de rêves, les dernières tendances. Elles peuvent même se laisser aller au rythme d’une danse en vogue ou, pourquoi pas, pousser la chansonnette pour toucher leur cible au maximum. Les parodies musicales et les challenges ne sont pas non plus en reste. C’est à un véritable concours de popularité auquel se livrent les célébrités sur Instagram. Le plus influent gagne le plus d’abonnés. En sus de cette incursion dans leurs vies, elles peuvent monnayer leur influence sur cette plateforme. Le plus souvent, des marques, des sociétés ou des commerçants les contactent pour placer leurs produits dans leurs publications et viser leur cible. En échange de petites faveurs, de cadeaux en nature ou d’avantages financiers, les vedettes font de leurs comptes une vitrine considérable. Le «must have», «the place to be», le restaurant dernier cri ou encore la boutique du moment pour dénicher l’article rare, tout y passe. Rien n’est trop beau pour vendre du rêve ou mettre de la poudre aux yeux à leurs aficionados. De l’illusion mêlée à de la réalité, Instagram est, selon des statistiques publiés par «socialnetlink.org», le deuxième réseau social le plus utilisé par les Sénégalais avec 800 000 utilisateurs, après Facebook. L’international Sadio Mané, la chanteuse Mame Diarra Sylla, l’animateur et humoriste Abba No Stress, le vineur Dudu fait des vidéos et l’artiste peintre Boubou Design sont dans le Top 5 des célébrités qui y sont les plus suivies. Les chanteurs Wally Ballago Seck, Queen Biz, Abiba et Dip Doundeu Guiss viennent respectivement après eux…

Sadio Mané : 7,7 millions

, Célébrités sur Instagram : Entre gains et profits

Il trône largement en haut du classement. C’est la superstar sénégalaise, le champion du foot avec le club anglais de Liverpool et par-dessus tout, la fierté de tout un peuple. Personnage inspirant, sa carrière et sa vie fascinent. Ses publications sont d’ailleurs souvent reprises. Ça va d’une photo dans les coulisses d’un entraînement ou d’un commentaire d’après-match à une simple vanne. Ses abonnés le suivent à la trace et veulent être au fait de l’actualité du numéro 10 de l’Equipe nationale du Sénégal et de son club Liverpool. Très discret et modeste, il se montre généralement nature, décontracté et ne force pas sur les images sur-jouées. Outre ses prouesses sur le terrain, c’est d’ailleurs ce qui fait son succès auprès des fanas de foot et de la population en général. Ses lives avec ses collègues footballeurs n’échappent pas non plus à l’indiscrétion des internautes. Le capital sympathie du fils de Bambaly, son village natal situé dans la région de Sédhiou au sud du Sénégal, ne cesse de grandir au fil de ses posts. Ce qui n’est pas sans attirer l’œil avisé de certaines marques.

Diarra Sylla : 2,7 millions

C’est la seule femme du Top 5. On pourrait même la qualifier de phénomène sur les réseaux sociaux. La jeune fille s’est révélée au public sénégalais grâce à l’émission de chant «Sen Petit Gallé». Grande gagnante du concours en 2016, elle va, en un rien de temps, se construire une notoriété au-delà de nos frontières. Le déclic va passer par son intégration au sein du groupe international «Kids United». A travers son compte Instagram, elle étale les photos et vidéos de ses nombreux voyages dans le monde, de ses performances sur scène, de ses rencontres avec d’autres stars, ses virées nocturnes. Mame Diarra, c’est aussi la sensualité, la «It girl», celle qu’il faut avoir sur sa liste d’amis pour ne pas rater les dernières tendances. Elle n’a pas non plus peur de s’afficher avec des tenues ultra-sexy qui mettent en avant ses attributs et sa beauté sculpturale. De là à passer pour quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux. Vrai ou faux ? Autant dire que ça paye bien, puisque les marques se l’arrachent. A ses heures perdues, Diarra fait office de modèle. Elle est pour le moins très côté et ses clichés explosent la toile.

Abba No-Stress : 1,9 million 

, Célébrités sur Instagram : Entre gains et profits

Avec lui, le fou rire est garanti. Toujours le mot pour arracher des éclats de voix à ses followers, Abba No-Stress est le clown par excellence du paysage audiovisuel. En plus d’être un humoriste, il est également animateur télé et radio au GFM (Groupe Futurs Médias). Ils jouent donc sur ces deux tableaux pour booster au maximum son audience. Dans les backstages d’un one-man-show, sur un plateau, en studio, il n’hésite pas à tout balancer en live. Ce qui lui confère un statut d’influenceur sur Instagram. Hormis les célébrités qui évoluent sur le plan international, il compte le plus d’abonnés. Les annonceurs ne le lâchent pas non plus d’une semelle. Côté style et mode, Abba est aussi une référence pour les jeunes. Très branché et surtout dans l’air du temps, ses looks casual chic, BCGB, ou sportswear, sont passés à la loupe. Abba offre aussi aux Sénégalais, un pan de sa vie privée. Son épouse et ses enfants prennent souvent la pose derrière son téléphone lors de leur week-end détente ou dans l’intimité de leur cocon familial. Il en est de même, avec ses potes stars comme Wally Seck, avec qui l’humoriste passe du bon temps, à l’occasion d’une partie de match de foot ou d’une séance d’écoute au studio.

Les vidéos de Dudu : 1,8 million

Pour lui, tout a démarré par hasard, alors qu’il venait de découvrir le vine. Il adhère tout de suite à ces petites vidéos rigolotes et s’y met grâce à son téléphone. Très vite, il se fait un nom et sa côte de popularité grimpe en flèche à travers les réseaux sociaux où il est très présent. Sur Instagram, Mouhamadou Ndiaye, de son vrai nom, met en scène le quotidien des Sénégalais avec beaucoup d’humour. Le boute-en-train mise également sur les danses et les imitations. Aujourd’hui, il s’est professionnalisé et vit de ses réalisations sur le Web. «Dudu fait des vidéos» son pseudo sur Insta est l’un des comptes les plus visités. Les annonceurs de la trempe d’Orange Sénégal font appel à ses services. Après des études en Marketing, il a aussi fait quelques apparitions au Cinéma, notamment dans la série intitulée «Pod et Marichou», produite par «Marodi», Son côté déjanté quelque peu en retrait, il a tout de même réussi à capter l’attention.

Il est aussi impressionnant qu’attachant. Son talent n’a d’égal que la magie de ses tableaux ahurissants. Artiste peintre qui tient dans une contrée de Louga (Niomré), Boubou Niang à l’Etat-civil a, dès son plus jeune âge, suscité beaucoup de curiosité autour de lui. Doué pour l’art graphique, il se passionne pour tout ce qui est peinture et fresque. C’est avec son départ pour des études en Italie à l’âge de 14 ans que les choses vont se bousculer pour lui. Là-bas, son penchant pour les beaux-arts est stimulé au maximum. Boubou Design passe pour être un ovni de la toile avec sa manière surréaliste de peindre. A l’aide d’un ballon de foot, d’un sac, d’une chaussure, d’une lampe à pétrole, tout ce qui lui tombe sous la main, il parvient à esquisser des portraits. Des chefs-d’œuvre que le bonhomme filme la plupart du temps pour ensuite diffuser ses vidéos sur les réseaux sociaux. Sur Instagram, ses fans sont à l’affût de ses publications aussi fascinantes les unes que les autres. Sa popularité grandissante a atteint d’autres proportions et, par la même occasion, son marché s’est accru. De grandes personnalités, particulièrement celles du monde du sports, lui commandent ses peintures. Ce réseau lui permet non seulement d’étendre son réseau, mais également de pêcher de potentiels clients.

igfm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here