Ayant reçu des menaces de publication de ses vidéos inti!mes via WhatsApp : Une enseignante dans de sales draps

Trainé en justice par l’enseignante Mame Anta Soumaré, El Hadji Alioune Guèye risque gros. La raison : il a voulu publier sur les réseaux sociaux, ses vidéos à caractère p*rn*graphique.

D’après le récit du quotidien “Les Echos”, le 20 avril dernier, Mame Anta Soumaré avait reçu des menaces sur son téléphone via WhatsApp. L’individu en question avait fait une compilation d’images d’elle avec des écrits à caractère menaçant à son endroit. Et pire, il a réclamé 500 mille FCFA pour ne pas publier les image de Mame Anta Soumaré nue sur le net.

Pire, il projetait de les envoyer aux membres de la famille de Mame Anta Soumaré si elle ne s’exécutait pas. Droite dans ses bottes, l’enseignante a refusé de céder à ces menaces. Mieux, elle a déposé plainte contre X, parce qu’elle ne savait pas qui était l’auteur de ce chantage ignoble.

Voir aussi  Tout Savoir Sur La Possible Liberté Provisoire De Rangou

L’affaire a été renvoyé hier au 23 juin prochain, par le tribunal des flagrants délits de Dakar pour le visionnage de la vidéo obscène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here