Vidéo : les propos qui ont causé l’arrestation de Barthélémy Dias

Vidéo : les propos qui ont causé l’arrestation de Barthélémy Dias


« J’éprouve beaucoup de déception pour mon pays. La Constitution consacre la séparation des pouvoirs. Les trois magistrats qui ont jugé khalifa Sall ont déçu les Sénégalais. Si on veut que le Sénégal change, nous ne devons plus être complaisants envers ceux d’entre nous qui sont injustes. C’est de la littérature judiciaire. C’est de la poésie judiciaire. Les avocats de Khalifa Sall ont démontré que c’est un procès politique », a réagi ce vendredi Barthélémy Dias, sur le plateau de Dakaractu, quelques heures après que le verdict a été rendu relativement à la gestion de la caisse d’avance de la Ville de Dakar.

De l’avis de Barthélémy Dias, la Constitution du Sénégal consacre l’indépendance des magistrats. A cet égard, félicitant le bureau de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums), notamment son président Souleymane Téliko, Dias-fils juge que parmi ces magistrats il y a des carriéristes. « Un homme doit avoir le sens de l’honneur. Je donne l’exemple du juge Ibrahima Dème, il aurait pu penser à sa carrière, mais il a préféré l’intérêt supérieur de la Nation. Il y a beaucoup d’hypocrites parmi les juges. Quand le président débarque chez vous pour vous demander de passer la nuit avec vos femmes, est-ce que vous allez l’accepter au nom de votre carrière professionnelle ? », s’interroge l’ex-député socialiste.Le maire de Mermoz-Sacré-Cœur en veut pour preuve l’exception de nullité soulevée et afférente à l’immunité parlementaire de Khalifa Sall. Il cite son propre exemple pour rappeler qu’en son temps, la sienne avait été levée avant jugement. « Tout juge qui rejette l’immunité parlementaire de Khalifa Sall est un hypocrite », balance-t-il. « Leur seul objectif est d’empêcher la candidature de Khalifa Sall. Vous, Macky Sall, nous ne négocierons jamais avec vous au sujet de la candidature socialiste. Le Ps de Léopold Sédar Senghor aura bel et bien son candidat », s’engage-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here