(Video) Emouvant: Moustapha Guirassy parle du décès de son père »j’ai choisi IAM parce que mon père m’a »

(Video) Emouvant: Moustapha Guirassy parle du décès de son père »j’ai choisi IAM parce que mon père m’a »


Enseignant, entrepreneur, homme politique… Le fondateur de l’Institut africain de management, à Dakar, ne s’interdit rien. Pas même de s’allier à l’ISM, son concurrent historique.

Homme d’affaires, homme politique et homme de foi. De son propre aveu, Moustapha Mamba Guirassy, 50 ans, est un peu tout cela à la fois. Très religieux – au point de porter sur son front une marque de prosternation -, le fondateur de l’Institut africain de management (IAM), à Dakar, est même artiste à ses heures, comme le prouvent les tableaux signés de sa main sur les murs colorés de son école de commerce. De multiples facettes qui traduisent une seule ambition : « Il faut donner du sens », répète cet admirateur du Français Jacques Attali, ancien conseiller du président François Mitterrand et chantre du développement personnel.

La formation intellectuelle de cet homme dont la famille est originaire de Kédougou, dans le sud-est du Sénégal, est marquée par la découverte du Canada, au milieu des années 1980. Venu suivre des études d’ingénieur, il débarque dans un Québec à la culture très anglo-saxonne et autonomiste. Une révélation : « Il y avait là-bas cette ouverture à l’autre, un encouragement à être soi. Je me souviens qu’on me disait que j’étais beau quand je venais en tenue traditionnelle. »

De retour au Sénégal, il devient professeur de management et d’informatique appliquée à la gestion, pendant quatre ans. L’un de ses étudiants le met alors en relation avec un riche homme d’affaires sénégalais, qui cherche un directeur pour l’école d’enseignement supérieur qu’il est en train de créer. Ce sera un échec, mais aussi l’occasion pour Moustapha Guirassy de se découvrir une fibre entrepreneuriale.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here