Serigne Souhaibou Mbacké : Un éducateur hors pair

Serigne Abo Madiyana MBACKE, plus connu sous le nom de Serigne Souhaibou. Fils du fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, le Saint homme a la même mère que Serigne Abdou Ahad  MBACKE (troisième Khalife Général des Mourides), Sokhna Mariama DIAKHATE.

 

Cette dernière originaire de l’illustre famille des « Ndiakhaté » connue par son attachement viscéral aux valeurs islamiques, était la sœur de lait de Sokhna Fat DIAKHATE, la sainte mère du regretté Serigne Saliou MBACKE.  En effet, Serigne Souhaibou MBACKE a vu le jour le 5ème jour du mois béni de Ramadan  de l’an 1339 (1918) à Touba. Ce magal qui commémore l’anniversaire de sa naissance coïncide aussi avec la date de son rappel à Dieu qui se trouve être  le 5ème jour du mois de Ramadan de l’an 1426(1995).Il en est cette année à sa 16èmeEdition. Cheikh Abo Madiyana a fait ses humanités chez son oncle maternel et grande figure de proue de la Mouridya, Serigne Amsata DIAKHATE au même titre que Serigne Abdou Ahad et Serigne Saliou. Ecrivain à la plume alerte, poète au clavier très grand, chercheur de grand empan ,  philosophe choisi, son œuvre-  océan reste des bréviaires pour tous les musulmans en général et les talibés mourides en particulier (cf.Xouratoul Ayni).Il était connu pour sa radicalité à suivre les préceptes de l’Islam. Promoteur  d’un Islam pur, véritable, Serigne Souhaibou   Mbacké a passé les trente dernières années  de sa vie sans quitter Touba-La-Pieuse. Il entretenait de bonnes relations avec toute la famille de son père. Bien des petits-fils de Bamba et celui de ses Cheikh ont fréquenté «  Daaray Serigne Souhaibou » qui a fini par secréter la fine fleur de Touba. C’est ce Soldat infatigable de la foi islamique, digne fils de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké Khadimou Rassoul, cet éducateur hors pair  que les mourides  célèbrent ce jour. Aujourd’hui, c’est son fils aîné et Khalife, Cheikh Ahmadou Bamba MBACKE dit Serigne Cheikh Sai qui veille sur l’héritage familial.

Dakar92.com édité Par la fondation « Keur Rassoul »

« Sala lahou Ala Seydina Mohamed (PSL) »

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here