Bismilahi, Rahmani , Rahim

 

Je ne sais où elle se trouve en moi et je ne peux la contrôler . Ya Fadilah Ahmada, je suis sûr et convaincu qu’elle n’existe que pour Ta majestueuse personne qui est l’origine de sa création. Sans doute, elle Te connaît mieux que moi car existant avec Toi bien avant ma venue au monde . Ainsi je l’ordonne de se mettre à Ton service, de ne cesser de prier sur Ton illustre nom et de Te vénérer pour toujours. Ô prophète des âmes, je Te confie mon âme . J’impose le seigneur qu’elle demeure à jamais avec Toi.

Alahouma Sali Ala Seydina Mouhamadine Wassalim

Poème écrit Par Mohamed Abdallah THIAM

Président de la Fondation « Keur Rassoul »

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE