Bismilahi, Rahmani , Rahim

Ô prophète de l’apaisement, Tu cherchais toujours à trouver une solution pacifique, le dialogue et la concertation étaient tes armes premières. Tu ne répondais et ne répliquais jamais à la provocation, le calme et la sagesse prévalaient sur tout jusqu’à calmer et contrôler tes colères qui se réveillaient seulement lorsque l’honneur de Ton seigneur était visé . Mais concernant Ta personne, Tu étais prêt à tout supporter et à tout pardonner, Ton degré de tolérance était surhumain. Nous ne parlerons plus du pardon d’ Auguste ou d’un autre, mais celui du prophète de la paix PSL .    

Alahouma Sali Ala Seydina Mouhamadine Wassalim

Poème écrit Par Mohamed Abdallah THIAM

Président de la Fondation « Keur Rassoul »

Dakar92.com édité Par la Fondation « Keur Rassoul »
« Sala lahou Ala Seydina Mohamed PSL

           

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE