Bismilahi, Rahmani , Rahim

Tu étais le digne et privilégié intermédiaire entre les deux inséparables amis , le créé et son créateur. Malgré qu’il soit venu au monde devant toi, il était ton aîné de milliers de siècles car étant l’étoile qui te servait de repère et te guidait vers Allah Maître de toute existence. Tu puisais de la lumière de Mohamed Al Nour pour réussir Tes missions et mener à bien Tes nobles tâches. Tu lui vouais un respect divin car sachant qui il était réellement et la place qu’il occupait auprès de son seigneur. Ainsi Tu te mettais toujours à genoux, lui parlant avec une voix douce et agréable pour lui transmettre avec respect et politesse les messages venus du Seigneur. Tu ne cessais de prier sur son illustre nom et de lui faire allégeance en toute circonstance lui signifiant à chaque fois toute ta gratitude et reconnaissance . Tu copiais et apprenais de lui pour mieux connaître et servir Ton Seigneur. Gabriel, n’es tu pas le premier disciple de Celui à qui tu dois ton grade de chef suprême des anges, Celui là même qui t’a rendu célèbre et important aux yeux d’Allah qui t’a créé seulement pour être au service de son dernier envoyé , Mouhamada Rassoulilah .

Alahouma Sali Ala Seydina Mouhamadine Wassalim

Poème écrit Par Mohamed Abdallah THIAM

Président de la Fondation « Keur Rassoul »

Dakar92.com édité Par la Fondation « Keur Rassoul »
« Sala lahou Ala Seydina Mohamed (PSL

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE