Poème sur le prophète PSL : A 63 ans

Bismilahi, Rahmani , Rahim .

Disparu en 633 : le 63 étant ta durée de vie t’est destiné et le 33 à ton prédécesseur qui a vécu juste ce nombre d’années. Tu montrais ainsi que tu lui succédais en portant ses grades et ceux des précédents prophètes en plus de tes propres grades qui sont uniques et sans commune mesure. Ta disparition a meurtri le cœur de tes fidèles compagnons, certains en ont perdu la voix, d’autres l’usage de leurs pieds et quelques uns en ont carrément perdu la tête car ne pouvant croire ni accepter cette décision divine. Mais Ton plus proche, fidèle serviteur et ami Seydina Aboubacr ( que la lumière du Seigneur soit sur lui) recadra et ramena tout le monde à la raison , avec cette célèbre et inoubliable phrase : que celui qui croit en Seydina Mohamed psl, sache que ce dernier est reparti vers Son Seigneur , mais également que celui qui croit en Dieu sache que Celui-ci est éternel . Ce premier des deuxièmes, en l’occurrence Seydina Aboubacr est assuré par son guide, le Prophète de L’islam d’être le second dans toute chose ou son guide occupe la première place . Seydina Mohamed PSL est le premier des premiers et Seydina Aboubacr est le premier des deuxièmes .

Alahouma Sali Ala Seydina Mouhamadine Wassalim

Poème écrit Par Mohamed Abdallah THIAM

Président de la Fondation « Keur Rassoul »

Dakar92.com édité Par la Fondation « Keur Rassoul »
« Sala lahou Ala Seydina Mohamed PSL

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here