Dauphin de Mandela, Cyril Ramaphosa aux portes du pouvoir en Afrique du Sud

Dauphin de Mandela, Cyril Ramaphosa aux portes du pouvoir en Afrique du Sud


Annoncé comme le successeur de Nelson Mandela dans les années 1990, Cyril Ramaphosa, syndicaliste devenu homme d’affaires à succès, n’a jamais été si proche de concrétiser son rêve : diriger l’Afrique du Sud.

Publicité sur SeneNews
Il apparaît aujourd’hui comme le nouvel homme fort de l’Afrique du Sud. Depuis que Jacob Zuma est poussé vers la sortie, Cyril Ramaphosa, président du Congrès national africain (ANC), est pressenti pour le remplacer. À 65 ans, il est sur le point d’accéder à la tête du pays. C’est d’ailleurs ce que souhaitait Nelson Mandela dans les années 90, lui qui qualifiait le secrétaire général de l’ANC de l’époque d’homme « le plus doué de sa génération » et voyait en lui le futur dirigeant du pays. Mais le parti lui a finalement préféré Thabo Mbeki, président du parti de 1997 à 2007 et de l’Afrique du Sud de 1999 à 2008.

L’échec a été rude pour le jeune de Soweto qui, sur les bancs de l’école, affirmait déjà vouloir devenir président. Déterminé comme jamais à prendre sa revanche, celui qui est désormais à la tête de l’ANC depuis décembre 2017 a misé sur son passé de « héros » de la lutte anti-apartheid pour revenir sur le devant de la scène.

À l’époque où le Mouvement de la Conscience noire de Steve Biko se propage sur tous les campus universitaires ségrégués d’Afrique du Sud, l’étudiant en droit se forge une conscience politique et devient un militant de la première heure contre les inégalités sociales et raciales. En 1982, Cyril Ramaphosa fonde le Syndicat national des mineurs (SMM), qui compte rapidement dans ses rangs quelque 30 000 hommes, devenant le mouvement de mineurs le plus important du pays. Il participe, cinq ans plus tard, à la grande grève du secteur qui fait vaciller le régime de l’Apartheid. Un investissement qui lui vaut d’être repéré par les dirigeants de l’ANC.

La suite à lire ici : http://www.france24.com/fr/20180213-cyril-ramaphosa-anc-afrique-sud-president-zuma-mandela-pouvoir

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here