Omar Faye, un rescapé du naufrage du bateau le “Joola” raconte son calvaire lors de ces moments inoubliables. A l’en croire, il n’a dû son salut qu’aux éclairs qui lézardaient le ciel. Celui lui a permis de voir où se réfugier jusqu’à ce que les secours arrivent. Ecoutez

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE